Des sites d’une beauté unique

A pied ou en plongée, la découverte de Rodrigues se fait au rythme du temps qui passe, «donner du temps au temps», «prendre son temps » sont les mantras au goût du jour afin de ne pas passer à côté de l’essentiel, d’une flore et d’une faune qui méritent que l’on s’y attarde. Ici les gens vous accueillent en toute simplicité avec une authenticité et un naturel qui font le charme de la découverte de l’île.

Mont Limon
Le Mont Limon au centre de l’île en est le point culminant du haut de ses 398 m au-dessus du niveau de la mer. D’accès facile il offre une vue panoramique de 360º sur l’ensemble de l’île et de son lagon grandiose.

Port Mathurin
Port Mathurin, Le chef-lieu et centre administratif de Rodrigues connaît une animation particulière les samedis jour de marché et lors de l’accostage des navires de ravitaillement et de passagers en provenance de Maurice. L’île est aussi desservie quotidiennement par ’’ Air Mauritius’’ – la compagnie nationale d’aviation au départ de l’aéroport Sir Gaétan Duval de Plaine Corail au Sud-Ouest de l’île.

Un Lagon Tout En Nuances
L’approche par voie aérienne permet de prendre la mesure de la dimension du lagon de Rodrigues par rapport à la superficie de l’île soit 108 km2 pour un lagon faisant presque le triple. Source d’activités de pêche artisanale et traditionnelle depuis le peuplement de l’île au 18ème siècle, le lagon subvenait aux besoins des insulaires en poissons et autres fruits de mer dont les ourites (poulpes) qui ont contribué à la réputation gustative de Rodrigues par-delà ses frontières naturelles, le surplus étant le plus souvent salé, séché et exporté vers Maurice.

Aujourd’hui le lagon change peu à peu de destination – de par ses caractéristiques naturelles il se prête tout à fait aux sports de glisse, de voile, de planche à voile et du kite-surf et il y a toujours une activité de pêche artisanale et de loisir qui attire de plus en plus d’adeptes parmi les visiteurs.

Toutefois une des principales attractions demeure la balade en bateau qui donne une toute autre perspective d’approche vers les petites criques isolées le long du littoral. L’on peut ainsi se laisser bercer par les nuances de bleu et surtout céder à la tentation de s’y baigner ou d’y faire de la plongée en apnée le long des passes qui ici et là refont le lien avec l’océan dont les vagues ne cessent de s’écraser sur la barrière corallienne avec comme dominateur commun un grondement incessant.

Plusieurs passes offrent également des panoramas de vie sous-marine intéressants notamment à Baladirou, à Grenade, à la Grande Passe de Port Sud Est et à celle de Saint François. Une fois à terre sur votre crique ou sur votre plage laissez -vous imprégner par cette sensation d’isolement régénérateur avec comme seuls compagnons sonores la caresse du vent sur les feuilles des arbres ainsi que le ressac qui efface les traces de pas sur la plage afin de préserver leur texture originelle en attendant les prochains visiteurs.

 

Rodrigues’ Culture

There are a few decades ago the people of Rodrigues found their entertainment in traditional music, the sound of sega drum and accordion in small balls on Saturday evenings. Cultural awakening which occurred at the end of the 1970s allowed the construction and consolidation of the cultural identity of Rodrigues through the development of these various elements, which form the base of the culture of every nation: food, music, crafts...

It should be noted the great influence of the Catholic religion in everyday and cultural life of the population. Religion, respect for tradition and family are the pillars of Rodrigues life. Today, it can be seen that the local music and traditional dances are quite used during shows in hotels and other cultural events. It is the same for the traditional dishes; and crafts which are found everywhere in the market. These dishes which were despised have now become a luxury in major tourist and cultural events. The Rodrigues' music is present on the stage of international cultural events. Rodrigues’ culture is an asset that must not only be developed and exploited, but which above all also needs to be preserve as it is the essence of the Rodriguan cultural identity.

Rodrigues' culture

Plan your Stay

At the heart of the Indian Ocean, at latitude 19°43’ S and longitude 63°25’ E, Rodrigues Island stretches over a surface area of 108 km2. Some 650 km to the north-east of Mauritius, it is the part of Africa that is closest to Australia. Born from volcanic activity between 1.3 and 1.5 million years ago, the island – 18 km long, 8 km wide – is the smallest of the Mascarene archipelago. Rodrigues is a mountainous island with a succession of valleys plunging to the 300 km2 lagoon, bringing an exhilarating feeling of weightlessness whilst meandering through steep escarpments and terraced fields towards its 80-km coastline. One of the most characteristic features of this enthralling though accessible island is its relief. The efforts of the most adventurous culminate in the joys of basking in one of the numerous deserted inlets, all the while gazing at white-tailed tropicbirds gliding through the air to and from their nests in surrounding cliffs. The island enjoys a tropical climate with temperatures varying between 28 and 35°C during the Southern summer, which coincides with the cyclonic season (November to April) and between 18 and 27°C in winter.

 

Plan your stay

Rodrigues in Images